Yōkaï no mori (Japon)

Publié le par La Marelle Limousine

Yōkaï no mori (Japon)

Au pays du soleil levant, au fin fond d'une forêt, des esprits - les Yōkaï - se défient amicalement sur leur terrain de jeu favori : leur but est de capturer le koropokkuru* adverse (un vieux lutin plein de sagesse).

Inspiré du Shogi, Yōkaï no Mori est un jeu à la fois simple et profond.

Sa grande particularité réside dans le fait que l'on n'élimine pas les pièces adverses : une pièce capturée pourra être ainsi réutilisée par son nouveau propriétaire.

* Les Koropokkuru (コロポックル, koropokkuru, « hommes sous les feuilles de pétasite » en Aïnou) sont dans la mythologie aïnoue des nains habitant sous terre et dans les tiges des feuillages de tussilages ou de pétasites (en particulier dans l'un des plus grands de tous les pétasites du japon). De la taille donc d'un pied d'enfant, ces « lutins » sont à proprement parler des kamuys (« esprits » en langue aïnoue) végétaux. Établis dans les forêts, ils apparaissent au voyageur perdu pour le guider sur sa route.

Yōkaï no mori (Japon)Yōkaï no mori (Japon)

Commenter cet article